L’héritage révolutionnaire de Rosa Luxemburg

You need to be logged in order to participate in the session. Login here

Rosa Luxemburg

La grande révolutionnaire Rosa Luxemburg a souvent été caricaturée, voire même calomniée, par les universitaires bourgeois et les staliniens. Ils la dépeignent comme une ennemie de la révolution d’Octobre, ou une partisane d’un marxisme « plus doux », « anti-autoritaire », opposée à celui de Lénine et des bolchéviks.

Pour déformer l’héritage de Luxemburg, certains ont été jusqu’à inventer le « luxemburgisme », un ensemble d’idées qui n'ont en commun que d'être hostiles au bolchevisme. Durant cet atelier, Marie Frederiksen (qui a récemment écrit une biographie de Luxemburg), présentera le véritable contenu de sa pensée politique, et la façon dont elle s’est développée au fil de la lutte des classes internationale.

Jusqu’à sa mort, Rosa Luxemburg est restée une révolutionnaire, une militante de classe et une défenseure acharnée de la théorie marxiste ; elle a lutté contre le révisionnisme, l’opportunisme, et la collaboration de classes du social-chauvinisme et du pacifisme, en se tenant toujours dans le camp de la révolution socialiste. Les marxistes d’aujourd’hui doivent revendiquer pour eux l’héritage révolutionnaire de Rosa Luxemburg.