Compétition, monopole et planification : marché contre socialisme

Date : Lundi 25 juillet
Heure : 17:30 – 21:00 BST

Les défenseurs du capitalisme aiment raconter des histoires sur la libre compétition et les merveilles du marché. Mais peut-on vraiment parler de marché « libre », lorsque l’économie mondiale est dominée par 500 monopoles ?

Le développement du capitalisme a fait naître d’immenses entreprises multinationales, pour la plupart « trop grosses pour faire faillite » comme on l’a vu en 2008, lorsque les états sont intervenus pour sauver une grande partie d’entre elles. Ces entreprises planifient à une très large échelle, tout en déclarant, évidemment, que toute planification est impossible.

Malgré tout, le marché mondial maintient son existence chaotique, dominant tout et amenant des catastrophes à travers le monde. En quoi une planification socialiste serait-elle différente, et quels avantages les technologies modernes nous apporteraient pour celle-ci ?